Au nom de la souveraineté alimentaire, Bercy s’oppose à un rachat de Carrefour par le canadien Couche-Tard.

Carrefour passera-t-il sous pavillon étranger ? Le Canadien Couche-Tard a en effet contacté l’entreprise française en ce sens mais Bercy refuse catégoriquement un rachat du numéro 6 mondial de la distribution. C’est un enjeu de “souveraineté alimentaire” et de “sécurité d’approvisionnement”, juge Bruno Le Maire qui a rappelé l’importance de ces questions à l’heure du Covid-19.

Source et copyright : Novethic, 18 janvier 2021

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles