À l’origine de l’enquête : la plainte d’un agriculteur ardennais en 2015. Les investigations menées par les gendarmes de la section de recherches de Reims ont permis d’identifier 66 victimes françaises pour un préjudice de 5 millions d’euros.

Source et copyright : L’Union, 16 novembre 2020

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles