Selon « The Irish Times », la ministre irlandaise de la Justice, Helen McEntee, a annoncé fin mai que son département élaborait une législation permettant à la Garda Siochena, la police nationale du pays, d’utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour analyser les images de vidéosurveillance des suspects de crimes graves ou des personnes disparues, précisant que cela lui permettrait ainsi d’économiser des milliers d’heures de travail.

Source : www.actuia.com, 14/06/2022

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles