Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu pour deux ans l’activité d’une entreprise hydroélectrique, condamnée pour “atteinte à l’environnement” de la rivière Ebron. Un “message fort” estime l’Office français de la biodiversité de l’Isère.

Source et copyright : France 3, 17 février 2021

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles