Dans le cadre de la loi PACTE, le gouvernement envisage de mettre développer les entreprises à mission. Mais incorporer des missions d’intérêt général au cœur des statuts des entreprises n’est pas sans risque. Par Bertrand Valiorgue, Université Clermont Auvergne et Xavier Hollandts, Kedge Business School.

Source et copyright : La Tribune, 29 mars 2018

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles