OPINION. L’autorité administrative française a estimé en décembre dernier que la politique de collecte de données sur l’usager des géants américains restait trop opaque. Par Gianclaudio Malgieri, EDHEC Business School (*)

Source et copyright : La tribune, 25 janvier 2021

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles