Angelo Caloia, l’ancien président de l’Institut pour les œuvres de religions (IOR), la banque du petit État, a été condamné ce jeudi 21 janvier à près de 9 ans de prison pour blanchiment d’argent et détournement de fonds. Un verdict qui se veut exemplaire et qui témoigne d’une justice de plus en plus sévère dans les scandales financiers.

Source et copyright : RFI, 22 janvier 2021

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles