La rapidité avec laquelle les autorités se sont lancées dans une approche de vaccination de masse a entrainé quelques problèmes dans le traitement informatique comme le dévoile une enquête complète de Médiapart « Par manque d’anticipation, l’assurance-maladie n’a eu qu’un mois et demi pour développer le système informatique de suivi de la campagne de vaccination. Selon nos informations, celui-ci souffre de plusieurs failles : il permet à un médecin d’accéder à tous les dossiers des Français tandis que la procédure de signalement des effets indésirables a été mise en œuvre à minima. ».

Source et copyright : FranceSoir, 29 janvier 2021

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles